Pour un titre-restaurant social vecteur d’engagement solidaire

Après un demi siècle d’existence, quelle est la légitimité du titre-restaurant ? Sa mission ? Sa raison d’être ?

Si le titre-restaurant est encore largement plébiscité par les Français, cet outil doit néanmoins se réinventer pour assurer sa pérennité ; en puisant dans sa vocation historique : la volonté de développer le progrès social – pas seulement en Entreprise mais aussi au travers lui.

Le TR : un outil RH en manque de sens ?

Institué en 1967 par l’Etat pour pallier les inégalités des conditions de vie des salariés lors de leur pauses déjeuner, le TR est rapidement devenu un outil incontournable pour les PME-ETI. Ces dernières étant à la fois désireuses d’améliorer la qualité de vie au travail (QVT) de leurs salariés et d’optimiser les coûts liés à leur rémunération (exonérations sociales et fiscales pour les employés et leur employeur).

Toutefois, si le TR reste depuis sa création l’avantage social préféré des français, celui-ci semble de plus en plus décrié par :

  • les salariés, qui peuvent critiquer le cadre contraignant d’une réglementation pas toujours bien comprise/expliquée ;
  • Les Entreprises, qui regrettent souvent la trop lente dématérialisation du marché ;
  • Les restaurateurs, qui se plaignent des coûts de gestion et des commissions parfois exorbitantes pratiquées par les sociétés émettrices de titres-restaurant.

Certains même plaident pour une disparition du titre-restaurant pour laisser place à une augmentation du SMIC défiscalisé – fustigeant ainsi le rôle de simple intermédiaire des sociétés émettrices.

Face à ces critiques sur sa légitimité, le titre-restaurant doit se réinventer afin de ne plus être réduit à un simple moyen de paiement, à une petite niche exonératoire ou à un simple outil d’optimisation.

Le TR, plus qu’une monnaie d’échange ?

Avant de prendre position sur le rôle que devrait jouer le TR, admettons d’abord que le TR est une monnaie d’échange et posons nous ensuite la question suivante : à quoi sert la monnaie ?

Traditionnellement définie comme :

  • un outil d’intermédiation des échanges ;
  • une unité de compte pour les calculs comptables ;
  • une réserve de valeur patrimoniale en elle-même ;

La monnaie est avant tout une institution dont le propre est :

  • de n’appartenir à personne sinon à tous le monde ;
  • de ne pouvoir jouer son rôle que dans un contexte de légitimité et de confiance en son pouvoir régulateur.

Paradoxalement, ce pouvoir régulateur et ce rôle institutionnel de la monnaie n’a jamais été aussi bien compris qu’en temps de crise, notamment en Amérique Latine au début des années 2000.

C’est en effet dans ce contexte que se sont développées les monnaies locales complémentaires et les théories monétaires de la résilience économique.

Apparaît alors la monnaie comme “liens”, permettant de faciliter les échanges et de dynamiser les économies locales ; favorisant ainsi le développement d’une économie à taille humaine où l’on privilégie les échanges de proximité.

Pour un TR solidaire, créateur de liens entre Entreprises, salariés citoyens et personnes sans-abri.

En y regardant de plus près, le titre-restaurant est déjà une monnaie locale complémentaire :

  • Il est affecté à la restauration – on ne peut réaliser avec, que des dépenses alimentaires pour le repas du midi ;
  • Il est local puisqu’il ne peut-être dépensé que dans le département du lieu de situation de l’entreprise (et dans les départements limitrophes) ;
  • Il permet ainsi de connecter mieux les entreprises à leur territoire et contribue au développement du secteur de la restauration de proximité (le TR est responsable d’environ 13% du CA du secteur)

Toutefois, le titre-restaurant appartient encore trop aux sociétés émettrices pour être un vecteur d’engagement puissant au sein de cet écosystème.

Le titre-restaurant devrait au contraire “lier” bien plus la communauté des entreprises, des salariés utilisateurs et des restaurateurs en les fédérant autour de valeurs autres que seulement financières.

Convaincu que le titre-restaurant doit renouer avec sa vocation sociale historique et se repenser en tant que monnaie locale complémentaire vectrice d’engagement au sein de son écosystème ; nous avons donc créé Ticket B.A : une plateforme de collecte de titres-restaurant en entreprise dédiée à la réinsertion des personnes sans-abri.

Nous connectons ainsi les entreprises et leur salariés aux acteurs territoriaux de la réinsertion sociale, oeuvrant pour les personnes les plus démunies.

Par ce travail nous espérons sensibiliser tous les acteurs de cet écosystème au problème de l’extrême précarité (+50% de personnes sans-abri en France ces 10 dernières années) et les mobiliser tous derrière le 1er Objectif de développement durable fixé par l’ONU : pas de pauvreté d’ici 2030.

Comment, grâce au TR, mobiliser concrètement l’ensemble de ces acteurs ?

Tout simplement en prenant conscience que :

  • Chaque jours 4 millions de salariés utilisent des titres-restaurant à environ 8€ !
  • Nous pourrions tous faire un don presque indolore d’1 titre-restaurant/mois au profit d’une association oeuvrant pour la réinsertion sociale des personne sans-abri ;
  • Nous pourrions ainsi récolter 32 millions/mois pour investir dans la réinsertion sociale ; et faire du 1er ODD pour 2030 un objectif réaliste !

Ensemble, réalisons tout simplement que “nos titres-restaurant ont le pouvoir de changer la donne”.

#JeDonnePourChangerLaDonne

Si vous aussi vous êtes convaincu.e que vos titres-restaurant ont le pouvoir de changer la donne, RDV sur notre page ICI 👉 https//ticket-ba.org

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :